☆☆☆ Formation pour devenir développeur blockchain, on vous dit TOUT

formation devenir developpeur blockchain

L’univers de la blockchain est sans aucun doute l’avenir. Aussi, nous allons parler ici, ensemble, du métier de développeur blockchain.

Si vous souhaitez miser sur ce secteur qu’est la blockchain, secteur qui est actuellement en plein essor, alors lisez cet article.

Celui-ci devrait vous en apprendre davantage sur le codage cryptographique et sur la manière d’accéder à un tel métier…

L’univers de la blockchain, un secteur en plein expansion

Avant d’entrer en détail sur ce qu’est réellement le métier de développeur blockchain, il est bon de faire un rappel sur ce qu’est véritablement la blockchain.

Quand on parle de blockchain, on parle en fait d’un système autonome et décentralisé. 

Ce système permet de valider des transactions de toutes sortes, que celles-ci concernent des transactions financières, des transactions relatives à la validation de données ou encore des transactions propres au domaine de la santé.

Il existe, en fait, mille et une applications concernant la blockchain. A ce titre, nous pouvons dire sans nous tromper que cette dernière est une véritable révolution.

Car, non content de proposer un système décentralisé, un système qui se passe donc des organismes tiers, tels que les banques, par exemple, dans le cas de validation de transactions financières, la blockchain offre un système ultra sécurisé, un système qui est en fait infalsifiable.

La blockchain, des applications à fort potentiel de développement

Parmi les différents projets qui sont basés sur une blockchain, vous connaissez évidemment le Bitcoin.

La blockchain du Bitcoin qui est basée sur le POW (Proof of Work, voir plus loin pour les explications) est à l’origine de tout. Pourtant, depuis sa création par le mystérieux Satoshi Nakamoto, la blockchain du Bitcoin a dû faire place à d’autres blockchains.

A ce titre, la blockchain Ethereum est probablement la future blockchain qui va dominer et peut-être supplanter le marché que s’accapare le Bitcoin jusqu’ici.

En effet, c’est grâce à la blockchain Ethereum qu’a pu voir le jour de la finance décentralisée. 

Aujourd’hui, il est donc possible d’emprunter ou de prêter sur la blockchain sans passer par quelconque organisme bancaire traditionnel et ce grâce à la DEFI, pour « finance décentralisée ».

Ces transactions s’effectuent par l’intermédiaire d’Ethereum, blockchain qui dispose donc, de par le fait, d’un potentiel de développement gigantesque.

La Chine a, elle aussi, crée sa propre blockchain. Celle-ci est basée sur le coin NEO. De nombreuses autres blockchains se font concurrence. Par exemple, la blockchain EOS, ou encore la blockchain Cardano qui est actuellement en pleine croissance.

En Europe, la blockchain Tezos a été la première à se développer et à opérer. 

Mais, la blockchain ne se résume pas à de simples validations de transactions financières, comme nous l’avons laissé entendre. Il peut s’agir également de validation de transactions de données. 

A ce titre, la blockchain Vechain a incontestablement un avenir rose devant lui. Vechain est une blockchain qui permet de tracer numériquement tout objet.

Grâce à ce type de blockchain, nous aurons plus de lisibilité sur les produits que nous achetons au quotidien, origines des produits qui deviendront alors infalsifiables.

Les origines de la blockchain

La blockchain n’est pas apparue hier. Cela fait maintenant plus de dix ans qu’elle opère. A son origine, aux environs des années 2008, juste après la crise des subprimes, un créateur au nom de Satoshi Nakamoto qui a inventé la blockchain et, par conséquent, le Bitcoin. 

Depuis, de nombreuses autres blockchains ont vu le jour, toutes s’inspirant de la blockchain du Bitcoin. Nous pourrions, à ce titre, évoquer les forks.

Des programmes tels que Bitcoin Cash, par exemple, qui n’ont fait que répliquer une blockchain existante, en l’occurrence ici, la blockchain du Bitcoin, et ce, sans se démarquer à proprement parler de par un quelconque apport de valeur ajoutée.

L’univers de la blockchain n’en est qu’à ses balbutiements. C’est donc le moment opportun pour se positionner sur ce secteur. Vous êtes à la recherche d’un futur emploi d’avenir ?

Le secteur de la blockchain pourrait bel et bien être pour vous une incroyable opportunité d’avenir ! 

Développeur blockchain, c’est quoi ?

En tant que développeur blockchain, vous serez amené à programmer dans un ou plusieurs langages informatiques des lignes de codes.

Le hachage cryptographique est un vaste univers, technique, dont seuls les passionnés d’informatique sont à même de comprendre de quoi il s’agit.

La blockchain, en effet, se base sur une cryptographie qui est agencée sous forme de blocs, blocs alignés par ordre chronologique.

La notion de consensus est une notion incontournable dans l’univers de la blockchain qu’il vous faut maîtriser si vous désirez intégrer l’univers de la blockchain.

A ce jour, il existe deux principaux consensus, le « proof of work » qui est à l’origine de tout, et le « proof of stake », qui en est une évolution.

Le « proof of work », que l’on peut traduire littéralement par « preuve de travail » correspond à la phase de minage.

Chaque transaction sur la blockchain se voit ainsi vérifiée, puis validée par des milliers d’utilisateurs dans le monde entier qui minent alors, miner signifiant être un validateur de transaction en échange d’une récompense, un token ou un coin, qu’il soit un Bitcoin ou n’importe quel autre jeton.

L’inconvénient du proof of work est qu’il est très énergivore en termes de ressources, puisque, pour valider une transaction, de nombreux calculs informatiques sont effectués dans le monde entier de manière simultanée.

Ainsi, avec la blockchain et son consensus de POW, les utilisateurs, ou mineurs, se substituent aux organismes bancaires.

Le « proof of stake », ou « preuve d’enjeu », correspond à un consensus de validation beaucoup plus évolué puisque celui-ci requiert moins de ressources. Les mineurs sont alors remplacés par le staking.

Toutes ces notions de minage et de staking sont certes familières pour les amateurs de blockchains ou/et les personnes qui évoluent dans l’univers de la cryptomonnaie, elles le sont probablement moins pour celles et ceux qui ne sont pas imprégnés de cet univers. 

Le rôle du développeur blokchain sera, ainsi, de créer un protocole sécurisé et décentralisé qui permette de valider des transactions.

Le développeur devra non seulement avoir une bonne compréhension du principe du hachage cryptographique et des différents consensus entrant en jeu, il devra, en outre, parfaitement comprendre comment fonctionnent les « smart contracts », ou contrats intelligents.

Développeur blockchain, accessible à tous ?

Devenir développeur blockchain semble très grisant. Est-ce que, pour autant, cette activité, qui est un métier à part entière, est accessible à tous ? Rien n’est moins certain.

Il est évident que celui qui n’a que peu de connaissance en informatique ne pourra prétendre à devenir développeur.

Ce dernier devra maîtriser différents langages de programmation, dont le langage Python ou encore le langage Javascript. Il devra, de plus, avoir une parfaite connaissance du HTML5 et du CSS3.

Sans de solides bases en informatique, nul besoin de rappeler qu’il n’y a que peu d’espoir pour lui de devenir développeur blockchain, voire même, d’accéder à une formation de développeur blockchain.

Pourquoi payer une formation pour devenir développeur blockchain ?

Pourquoi faudrait-t-il payer une formation blockchain ? La question mérite d’être posée même si la réponse semble évidente. Comment pourriez-vous, en effet, prétendre à un tel niveau de codage informatique, sans suivre une réelle formation digne de ce nom ?

Cela paraît tout bonnement impossible à moins que vous ne soyez un surdoué… et encore !

Le codage cryptographique doit suivre des protocoles précis.

La blockchain que vous créerez devra, en effet, être parfaitement fonctionnelle, et ne pas comporter des failles de sécurité, sans quoi c’est l’ensemble des smart contracts qui en pâtiraient ainsi que votre réputation, de par la même occasion.

Comment procéder pour s’inscrire à une formation de développeur blockchain ?

Pour vous inscrire à une formation en vue de devenir développeur blockchain, vous allez devoir candidater. Des formateurs enseignent en ligne ou en présentiel des formations de qualité.

C’est le cas d’Alyra qui est une excellente manière pour vous de vous lancer dans l’univers de la blockchain et de la cryptographie.

Lors de votre dépôt de candidature, vous serez amenés à effectuer un test en ligne. Puis, si vous validez cette étape, vous obtiendrez un entretien individuel.

A l’issue de cet entretien, vous recevrez, sous quelques jours, une réponse favorable ou non.

Pour information, l’école Alyra ne retient que 20 personnes par sessions. Autant dire, que la sélection est rude.

Si vous ne vous sentez pas à la hauteur et/ou si vous pensez que votre niveau en programmation informatique est trop faible, alors il serait peut-être bon de revoir votre copie et de suivre des cours basiques de programmation en informatique avant même de candidater à l’école Alyra.

La formation Alyra pour devenir développeur blockchain

En intégrant l’école Alyra, vous vous donnez plus que jamais les moyens d’atteindre vos objectifs. Cette école professionnelle est composée d’experts qui sont véritablement passionnés par ce qu’ils enseignent, qui sont de très bons pédagogues et qui sont à l’écoute des besoins des apprenants.

Alyra propose deux formations. D’une part, la formation « devenir développeur blockchain », d’autre part, la formation « devenir chef de projet blockchain ». Ces deux formations ont une durée de 10 semaines chacune.

Enseignement en ligne Vs en téléprésentiel, que choisir ?

Optez de préférence pour un enseignement en téléprésentiel. Vous aurez ainsi accès à une aide personnalisée ainsi qu’un suivi rigoureux. En bref, vous serez moins livrés à vous-mêmes et serez plus à mêmes d’obtenir des résultats favorables à l’issue de votre formation.

Quel est le prix d’une formation Alyra ?

Alyra propose donc, comme nous venons de le dire, deux types d’enseignement. Un enseignement en ligne ainsi qu’un enseignement en téléprésentiel. Il est toujours préférable de suivre un enseignement en présentiel. 

Cela aura, toutefois, un prix, puisque le tarif pour accéder à une telle formation sera de 5 000 euros (contre 3 000 euros pour la formation 100% en ligne).

A noter que vous aurez accès à différents financements au travers, par exemple, le CPF. De plus, si vous êtes un demandeur d’emploi, soyez assuré que Pôle Emploi vous apporte son soutien en termes d’aides au financement d’une formation pour devenir développeur blockchain.

Pour quel avenir ?

Les développeurs blockchain qui ont suivi la formation « devenir développeur blockchain » proposée par Alyra sont devenus, six mois plus tard :

  • à 25%, des freelances qui codent dans la blockchain
  • à 50%, des salariés qui travaillent pour une société en tant que développeur
  • à 12.5%, des personnes à la recherches d’un emploi
  • à 12.5%, des personnes travaillant dans le domaine de la formation

N.B. Le salaire brut annuel d’un développeur blockchain est d’environ 50 000 euros brut.

En conclusion,

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur l’univers de la blockchain et sur celui du métier de développeur blockchain. Bien sûr, nous n’avons fait qu’effleurer le sujet, ce dernier est vaste et complexe. 

Devenir développeur blockchain n’est pas offert à tous. Il faut disposer de solides compétences en informatique. Il faut être passionné par la programmation et le langage informatique tel que le Python et le Javascript.

Si ce n’est pas votre cas, ne candidatez pas à une telle formation car vous risqueriez d’être déçu.

Également, si vous pensiez être attiré par l’univers de la blockchain uniquement parce que vous aimez faire du trading en ligne sur le Bitcoin ou sur n’importe quel autre Altcoins, alors, repensez-y à deux fois avant de postuler à une formation telle que celle enseignée par Alyra.

Etre codeur informatique nécessite de la rigueur. Devenir développeur blockchain, du pragmatisme. Nous sommes à mille lieux ici de la spéculation des marchés des cryptomonnaies. Développeur blockchain est un véritable métier.

Laisser un commentaire